AirCoach > Le Blog du changement professionnel > Leadership | Comment diriger en temps de crise ?
Leadership | Comment diriger en temps de crise ?

Leadership | Comment diriger en temps de crise ?

     
       

Les bons leaders mènent, dirigent avec confiance, sang-froid même dans les moments difficiles.  Cet article est inspiré de mon dernier épisode de podcast : le FC Leadership podcast # 65. Je le jugeais pertinent d’en faire un article, surtout dans le contexte actuel.  Le FC Leadership podcast, est une émission diffusez chaque mercredi sur Apple podcast et bien d’autres logiciels de podcaster dans le monde (lien ICI)

Diriger en temps de crise ?

Sur toute la planète depuis plusieurs mois on entend parler d’une seule chose « la crise sanitaire causée par le corona virus ». Le monde est bouleversé, des entreprises sont à l’arrêt. 

De nouveaux systèmes se voient contraints d’être mis en place, en seulement quelques jours, c’est le cas par exemple du système de télétravail, connu il y a maintenant plusieurs années, mais j’aimais, il a été si généralisé. 

Dans cet article je vous donne des pistes pouvant vous aider à mieux traverser une crise comme le COVID-19, cette pandémie qui confine le monde au cours de cette saison.

« Leadership c’est de l’influence, chacun a de l’influence. » 

 

Mes conseils sont en priorités aux personnes, qui sont au front avec des responsabilités (ex. : Cadres, dirigeants, entrepreneurs, personnels soignants…) au sein d’une organisation ou d’une entreprise, mais en réalité ils sont tout autant adaptés à tout individu, parce que vous avez tous de l’influence. 

En tant que leader, vous ne pouvez pas penser seulement à votre propre travail ou à votre propre famille ; vous devez penser aussi aux emplois de milliers de gens, et les familles de toutes les personnes de votre organisation, ainsi qu’à la mission de celle-ci.

Toutefois, une crise n’a pas que son côté négatif, il est aussi un moyen pour amener le changement, et de faire mieux selon les circonstances. Elle nous apprend non seulement à voir les problèmes, mais à les résoudre et à saisir les nouvelles opportunités pour l’avenir !

Notre monde n’a pas connu sa première crise en 2020, ceci ne sera pas la dernière non plusPar conséquent, notre responsabilité serait d’apprendre de cette crise mondiale, prendre les leçons et de bonnes dispositions afin de faire autrement ce qu’on doit faire autrement. Sans oublier l’objectif d’améliorer la vie humaine. 

La situation peut sembler difficile pendant la crise, un risque de plus pouvant nous détourner les regards sur les bons côtés des choses. Cependant, nous avons besoin de nous arrêter pour rebondir et prendre de la hauteur. 

Parfois, tout revient à la normale après une crise, parfois ce n’est pas le cas. Comment devrions-nous voir les choses, alors ? Nous allons passer à travers cela.

Chaque crise majeure fait deux choses.

  1. Elle crée des problèmes inattendus.
  2. Elle crée des opportunités sans précédent.

Étayons en effet ces deux points 

I- Une crise crée des problèmes inattendus 

Il ne sert à rien de se précipiter, il vaut mieux être sage et prévoyant. Toute transformation demande du temps. Il faut s’y consacrer autant que nécessaire, et non sous-estimer les petites actions et les tâches nécessaires à réaliser et la faire tardivement à la hâte.

« Rien ne sert de courir, il faut partir à point ». La Fontaine.

Les problèmes soudains qui arrivent par temps de crises ne sont pas toujours lucides. Néanmoins, de bonnes attitudes peuvent nous éclairer, nous aider à anticiper et réduire les dégâts. 

De toute façon, nous sommes dans un monde ou les problèmes sont partout, nous sommes dans un système VUCA. Pour cela, la résolution de problème doit être dans l’ADN du leader. 

Quand nous ne pouvons pas changer les circonstances, il est donc important de changer de perspectives. Cela à plusieurs avantages :

  • Il permet de voir les problèmes autrement 
  • Il permet de percevoir mieux « le possible » dans l’impossible 
  • Il favorise le développement de la créativité pour trouver des solutions là où nous les pensons impossibles en temps normal.
    L’exemple est flagrant dans la manière dont les pays gèrent les problèmes actuels du COVID-19.
  • Il favorise la résilience pour mieux affronter les moments difficiles et survivre

II- Une crise crée des Opportunités sans précédant 

Une crise peut générer trois catégories d’opportunités : pratique,, financière et solidaire

Il est rare qu’une crise apporte une clarté systématique à une organisation. Elle peut vous contraindre parfois à restreindre votre concentration, redéployer les membres de l’équipe vers d’autres activités, fermer un service, débloquer des fonds, ajuster vos dépenses, approuver certains projets ou en annuler d’autres.

Il faut tout revoir dans l’urgence et prendre les décisions qui pourraient potentiellement être les plus justes. 

a. L’opportunité pratique

Quand une crise survient, la meilleure des opportunités qu’elle apporte c’est d’aider votre entreprise à se concentrer sur ce qui compte vraiment, pendant, et voire après la crise, c’est ce qu’on appelle l’opportunité pratique.

b. L’opportunité financière

Si la crise génère des opportunités pratiques, elle peut également créer des conjonctures financières exponentielles en créant d’autres moyens et d’idées nouvelles pouvant vous aider à renforcer la croissance de votre entreprise.

De ce fait, en tant que leaderrechercher des opportunités financières, des besoins commerciaux, et répondre rapidement à des opportunités d’affaires par temps de crise ne signifie pas que vous êtes opportuniste.

Cela veut dire simplement que vous prenez des décisions financières qui vous mettent dans la meilleure position pour survivre ou résoudre la crise.

c. L’opportunité solidaire

Une crise peut également créer des opportunités solidaires. Il y a des gens dans le besoin aujourd’hui qui n’avait pas de besoin il y a un mois

Ce COVID-19 met beaucoup d’entreprises à l’arrêt, des millions de salariés au chômage partiel en France et dans le monde. Cela suscite des besoins, dont entreprises, entrepreneurs, patrons, gouvernements se sentent le devoir de montrer leur solidarité. 

La crise crée des occasions d’exercer vos objectifs philanthropiques, altruistes et une façon d’aller à l’essentiel, c’est-à-dire « Résoudre des problèmes de l’humanité, améliorer les conditions de vie des uns et des autres. » etc.

Nonobstant, même si cela pourrait vous paraitre simple, résoudre un problème n’est pas une tâche facile. Par ailleurs, pour résoudre les problèmes, il est de première règle que le leader l’identifie.

Le problème auquel nous sommes confrontés actuellement dans le monde est COVID-19, qui vient ajouter à certains autres problèmes comme la panique sociale, la peur et l’anxiété, le confinement. Et également le potentiel d’impact économique négatif qui est en soi un autre problème crucial.

Qui plus est, la perception du public peut être une problématique face à la manière dont le dirigeant gère la crise.

En effet, pensez à la façon dont vos décisions apparaîtront au public et ceux que vous dirigezMême si ce que vous faites est bien, n’attendez pas que ce soit compris par tous les gens de la même manière. 

Cependant, en tant que leader vous pouvez vous retrouver avec d’autres problématiques sur les mains, de plus que celui d’origine.

Dans ce cas si vous ne gardez pas votre sang-froid, vous n’aiguisez votre leadership pour éviter que par ce problème majeur lié au COVID-19 vous ne créiez de nouveau par votre attitude. Vous risquez de dégrader la confiance de l’équipe. 

Vos décisions innovantes ou risquées par temps de crise doivent donner une vision de « pourquoi c’est important » et « pourquoi c’est la bonne chose à faire ».

À présent, vous devez faire de la Planification

Une fois que vous avez identifié le problème, créez un plan. Un plan simple et clair. Cela devrait devenir clair comme une crise dévoile ce qui est important et ce qui ne l’est pas.

Il est important de vous concentrer uniquement sur les objets essentiels à la mission de résolution et gestion de crise.

Comment créer un bon plan pour surmonter une crise ?

Voici quelques conseils :

  1. Acceptez le fait qu’au début de tout nouveau plan vous pouvez vous tromper.
    Pendant une crise, il n’y a pas de feuilles de route. Personne n’était préparé, tout est nouveau. Il n’y a pas de directives ou de prescriptions anticipées pour réussir.
    Associez-le au fait que la réalité évolue rapidement, et il est clair que vous devrez ajuster votre plan. Ne vous inquiétez pas si vous en avez besoin d’évaluer et réévaluer vos plans pour l’organisation.
  2. Pensez à long terme, mais planifiez à court terme.
    Vous voulez toujours penser à l’avenir et à la destination finale de votre organisation, c’est normal. Mais, pendant une crise, il n’est tout simplement pas pratique de faire des plans solides lorsque la situation évolue constamment et qu’on ne peut avoir le contrôle.
    Quant aux objectifs, et les lignes directrices à long terme, gardez-les en perspectives. Mais,seulement, mettez en œuvre des plans à court terme réalisables pour absorber le changement et garder l’équipe en cohésionCar, l’unité et la cohésion sont très important en temps de crise. 
    Vos Plans à court terme, peut-être pour une période allant de quelques jours à quelques semaines, souvenez-vous que nous sommes en temps de confinement, alors montrer l’exemple.
  3. Il faut que votre communication soit claire, empathique et authentique
    Communiquez avec empathie. Quel que soit le dévouement de votre personnel à votre mission d’entreprise ou d’organisation, leurs premières pensées en temps de crise sont envers eux-mêmes et leurs familles et non pour l’organisation.
    Alors, dans votre communication, reconnaissez et admettez leur sentiment et sens des priorités du momentAu mieux, vous êtes empathiques dans votre discours, mieux leur confiance en vous va faciliter ou augmenter leur esprit de sacrifice vis-à-vis de l’organisation.
    N’oubliez pas que sans eux votre entreprise n’est rien. N’ayez pas peur de dire ce qu’ils pensent ou de répondre à ce qu’ils ont trop peur de vous demander. Les gens vous suivent s’ils pensent que vous les comprenez et prenez en compte leurs circonstances.
    « La plupart des gens voient des problèmes. Les dirigeants abordent les problèmes et saisissent les Opportunités ! » — Craig Groeschel
    Communiquez honnêtement, car c’est super important de dire la vérité. Même si la vérité est un peu sombre ou un peu inconnue, vous devez dire la vérité.
    Votre attitude peut être très positive, mais vous devez être réaliste. Ce n’est pas le moment de faire vos discours de motivation, mais de diriger comme un chef responsable, un chef de résolution de problème.
    Les leaders emmènent les gens à travers les problèmes pour les sortir tous, autant qu’ils peuvent, des problèmes. Ils ne les ignorent jamais ni ne les cachent.
    Les gens peuvent mieux gérer les mauvaises nouvelles, que pas de nouvelles du tout. Si vous n’avez pas encore de réponse, dites-le. Si vous avez essayé quelque chose et que ça n’a pas marché et il n’a pas de raison de ne pas dire la vérité.
  4. Communiquez régulièrement avec votre équipe, informez-les !
    En temps de crise, vous avez beaucoup de choses à gérer, beaucoup de changement arrive subitement, ce qui change drastiquement vos programmes antérieurs. Vous ne pouvez pas trop communiquer, vous avez des prioritésC’est vrai.
    Cependant, les choses évoluent chaque jour, l’incertitude et l’inquiétude des gens les poussent à de nouvelles idées, de nouvelles pensées, voire à la panique et la préoccupation.Ils ont besoin de se sentir soutenus.
    Si vous ne pouvez vraiment pas communiquer en les rencontrant, envoyer des courriels, planifier des webinars, mais plus que jamais il n’est primordial de communiquer avec eux.
    Ils ont besoin d’un repère, et d’une béquille. Mieux encore, vous pouvez même les envoyés des vidéos pré-enregistrer en utilisant des logiciels comme loom, slack etcVotre équipe grandira en temps de crise quand il voit la confiance, la vérité et le leadership sur votre visage.
  5. Faites de votre mieux, soyez raisonnable,
    Il est important d’éviter les dépenses inutiles. Autant que possible, économisez de l’argent pour préparer l’avenir de l’organisation. Si vous devez faire des sacrifices pour économiser de l’argent, ne le faites pas au péril des collaborateurs moins aisés.
    Commencez d’abord pas les dirigeants. Si vous comptez enlever certains privilèges pour des épargnes, parlez-en clairement à votre équipe.
    Toutefois, il est très important de prendre soin de vous ! Vous êtes fatigué, vous prenez des risques, vous prenez des décisions difficiles. C’est épuisant.
    Il est normal d’être épuisé pendant un petit moment au milieu d’une crise. Mais, ne négligez pas vos ressources, ne négligez pas votre famille.
    N’oubliez pas, même si votre entreprise ou votre organisation ferme à cause d’une crise, vous n’êtes pas un échec, une crise reste une crise.
    En outre, préparez-vous à blesser. Vos décisions risquent de ne pas convenir à tous. Certains peuvent se sentir heurter, résistant au changement, et critiquer.
    C’est normal de montrer sa douleur, sa tristesse quand ça ne va pas. Vous vous souciez des gens et des choses que vous dirigez. Donc, votre rôle n’est pas de plaire aux gens, mais de les servir comme il se doit. 

« Rappelez-vous qu’il n’est pas nécessaire de tout savoir pour être un grand leader. Soyez vous-même. Les gens préfèrent suivre quelqu’un qui est toujours authentique que celui qui pense avoir toujours raison. » Fadler Célestin 

Exercice proposé

Questions de réflexion 

Voici un exercice que vous pouvez faire pour augmenter votre leadership afin de développer votre qualité de gestionnaire de crise. Évaluez-vous et soyez franche avec vous-même. Vous pouvez également proposer cet exercice à vos collaborateurs. 

  1. Qu’est-ce qui change autour de vous face à cette crise COVID-19 ?
  2. Que devez-vous en tirer?
  3. Qu’avezvous toléré qui doit être changé durant et après cette crise ?
  4. La crise COVID-19 actuelle affecte votre organisation, maintenant identifier les éléments les plus importants et concentrer vos actions dessus. Cela doit être fait pour continuer à avancer et à survivre pour passer les mauvais moments. Faites-en la liste et concentrez-vous absolument sur les plus importants.
  5. Vous devez communiquer régulièrement et fréquemment avec votre équipe. Identifiez-vous trois façons simples et pratiques de vous connecter avec eux.
  6. Prenez le temps d’évaluer votre propre santé, votre sommeil, votre niveau de stress et votre temps en famille. Qu’est-ce que vous négligez ? Prenez fermement position etdécidez de leur donner la priorité — quel changement pouvez-vous apporter aujourd’hui pour améliorer votre santé et vos relations? Ceci est important pour votre équilibre.

 

Ma joie est dans votre réussite ! L’action c’est maintenant.

Prenez soin de vous et de vos collaborateurs. Soyez des leaders passionnés, soyez authentiques. 

Vous souhaitez atteindre objectif, faire votre transformation pro ou perso. Vous aimeriez développer votre leadership pour devenir un professionnel, manager, ou entrepreneur inspirant. Vous voulez obtenir un résultat High Impact et exponentiel pour votre business. Il est possible que je vous aide à atteindre cet objectif en quelques mois seulement. Contactez-moi sur la plateforme. Merci d’exister !

       
  Un projet ? Une mission ? Un devis ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *